Discours de politique générale • 16 juillet 2021

Monsieur le président, chers collègues, 

Nous voyons chaque jour l'impact de la pandémie. Elle a fait basculer dans la pauvreté de nombreuses personnes qui étaient déjà en situation de précarité, mais elle a aussi créé de nouveaux pauvres. Localement, on observe notamment une explosion du nombre de bénéficiaires de l’aide alimentaire ou encore la hausse des loyers impayés. Notre priorité à tous, aujourd’hui, devrait être d’agir et de lutter contre ces crises qui laisseront de nombreux Morbihannais sur le bord du chemin.  

Il nous paraît essentiel d'avoir un bilan de la situation qui nouspermettra de construire un plan d'action départemental. Il y a des sujets forts sur lesquels nous pouvons et devons agir davantage en matière de solidarité. Nous sommes prêts à travailler ensemble pour renforcer les aides existantes et construire des dispositifs innovants.   

Nous sommes également très préoccupés par violences intrafamiliales qui ont bondi durant cette crise selon les services de l’État. Les violences faites aux femmes et l'aide aux victimes, le bilan de la sécurité dans le Morbihan (rapport du 17 février 2021) +31,4% des violences intrafamiliales en zone gendarmerie et + 17,4% en zone police, dont violences sexuelles sur mineurs et viols. Le Conseil départemental se doit de mettre en œuvre une politique volontariste, avec tous les organismes institutionnels et associations qui travaillent sur ce sujet. Nous avons tous collectivement un rôle à jouer.   

Sujet d’actualité : 

L'ile de Berder est un des joyaux du Golfe du Morbihan, un espace naturel remarquable. 

En début de semaine, le Tribunal Administratif de Rennes a partiellement annulé le Plan Local d'Urbanisme de Larmor-Baden (nous nous en félicitons) et Monsieur Giboire a pris acte que le projet hôtelier ne pourra pas se faire.   

Aujourd'hui, nous ne savons pas si Giboire décidera de vendre l'île ou d’engager un nouveau projet.   

Dans les deux cas, il nous semble crucial que le Conseil départemental joue un rôle dans la co-construction d'un projet alternatif. De notre point de vue, ce projet devrait s'attacher à quelques principes essentiels : générer des emplois ancrés dans une économie sociale et solidaire, protéger les espaces naturels et le vivant, permettre l'accès de l'île à toutes et tous.    

Vous avez beaucoup de cartes en main, Monsieur le président, vous qui, au sein du Parc Naturel Régional, avez multiplié les actions notamment autour de la biodiversité, du littoral et du patrimoine bâti maritime, vous qui avez porté un beau projet pour l'île d'Ilur dans le Golfe du Morbihan.   

A vous de jouer, maintenant. La première phase serait d'inviter à se mettre autour de la table Monsieur Giboire, Monsieur le Maire de Larmor Baden, la Région, le Conservatoire du littoral et le Parc naturel régional du Golfe du Morbihan ainsi que les associations concernées afin d'envisager ensemble un avenir durable pour Berder notre bien commun. 

Damien GIRARD

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK