Politique en faveur du sport

 

Monsieur le président, Cher-e-s collègues,

Comme vous le savez tous, les plus de 2000 associations sportives morbihannaises ont été et sont encore particulièrement fragilisées par la crise sanitaire.

Elles subissent toutes une baisse de leur nombre d’adhérents. Elles ont aussi perdu pour bon nombre d’entre elles des recettes liées aux manifestations et animations qu’elles n’ont pas pu organiser. Il nous semble donc essentiel qu’elles puissent être mieux soutenues par notre département.

Or, force est de constater que, si le budget consacré au soutien au sport de haut niveau est en sensible augmentation passant de 729 120 € en 2021 à 924 000 € en 2022 augmentant ainsi de 26%, celui de l’encouragement aux pratiques amateurs stagne et cela depuis 2020 à hauteur d’1,8 millions d’euros.

Pourquoi un traitement si peu équitable ? Comment expliquer ce choix à des dirigeants bénévoles qui se dévouent quotidiennement dans leur club ? 

 

Alain CARIS

Canton de Lanester 

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK