Espaces Naturels Sensibles

 

Monsieur le président, Cher-e-s collègues, 

Je l’ai déjà indiqué dans cet hémicycle, les enjeux sur ce rapport sont importants, le département doit pouvoir agir à son niveau afin de participer à lutter contre l’effondrement dramatique de la biodiversité. 

Pour cela le levier des ENS est stratégique et il pourrait permettre par une politique d’achat ciblé et des gestions adéquates la constitution de corridors écologiques participant à la préservation d’espèces en déclin. 

Au rythme actuel les 15 000 Ha jugés comme nécessaires à protéger dans le Morbihan le seront dans 3 siècles. Sommes-nous au bon rythme ? évidemment non. 

La révision du schéma départemental des ENS doit être réalisée en 2022 pour 10 ans ce sera l’occasion de mesurer votre ambition en la matière. 

Au vu des enjeux si nouvelle ambition il devait y avoir, ce que nous espérons, elle devrait alors être adossée à des moyens conséquents. Aujourd’hui chaque année le département du Morbihan se prive de 2 millions d’Euros de part un taux de taxe d’aménagement les plus faibles de France. 

Vous nous dites souvent que vous préférez que l’argent soit dans les poches des morbihannais, ici je préférerai largement que l’on se donne les moyens d’être à la hauteur d’un des défis majeurs du siècle et je suis persuadé qu’une majorité de nos concitoyens également. 

En l’état le compte n’y est vraiment pas, puisque cette année seuls 200 000 € seront consacrés à l’achat d’ENS et 300 000 € seront consacrés aux études notamment liées à définir le nouveau schéma. 

Nous voterons contre. 

 

Damien GIRARD

Président du groupe de Gauche et Écologiste

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK