Revenir au site

Politique en matière de ressoureces humaines

 

Monsieur le président, Cher-e-s collègues,

Avec votre présidence, le Conseil départemental a opéré un changement, le dialogue social recommence, il semble que nous retrouvons une situation plus proche de la normale entre les agents et leurs représentants. 

Mais, nous regrettons votre refus d’associer les élus de notre groupe dans les instances paritaires. C’est donc un sujet sur lequel nous ne pouvons pas participer activement.

Le tableau a été décrit, avec des effectifs stables : 2 306 agents départementaux (+ 5) et 489 assistants familiaux (+ 13). 

Nous savons que le recours aux contractuels, notamment dans les postes d’agents de maintenance, peut poser des difficultés. 

Aussi, il y a besoin d’attention sur la situation dans le secteur social. Les conditions de travail des assistantes familiales ne semblent pas toujours simples, même s’il y a des améliorations en cours. 

Enfin, il n’est pas acceptable qu’aujourd’hui, les remplacements se fassent au bout d’un mois concernant les assistantes sociales, comme pour d’autres agents. 

Nous nous abstiendrons sur ce rapport, dans un esprit de mise en garde au regard des remontées que nous avons sur les situations de certains agents et des risques psychosociaux. Nous réaffirmons notre soutien au service public.

 

Mathieu GLAZ

Canton de Lorient 1 (Lorient Nord)

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK