Promouvoir un tourisme écoresponsable et solidaire

Monsieur le Président, Cher-e-s collègues, 

Nous profitons de l’occasion de ce rapport pour partager en quelques mots notre vision en matière de tourisme pour le Morbihan et savoir si nous partageons les mêmes objectifs.

Nouvelle élue j'étais présente à l'Assemblée Générale de l’Agence du développement touristique du Morbihan et j'ai découvert l'ampleur du travail accompli par l'ADT. J'ai partagé ces informations avec mon groupe et aujourd'hui nous tenons à saluer l'ampleur du travail accompli par l’ADT  pour promouvoir la destination Morbihan mais aussi pour accompagner les professionnels de la filière touristique. Nous devons aussi saluer les efforts déployés par les professionnels pour dépasser les nombreux obstacles qu'ils ont rencontrés pendant les 18 mois de crise sanitaire. L'année 2020 enregistre des pertes mais l'année 2021 a été plutôt favorable.

Le Morbihan aujourd'hui est une destination phare bien identifiée sur le territoire national. Et le tourisme représente 12% du PIB de notre département.

Cet été, comme les autres années depuis une dizaine d'années, le tourisme se maintient aux alentours de 330 000 visiteurs. Une autre constante, c'est le phénomène de concentration : concentration du tourisme sur la période estivale et concentration sur le littoral. Cet état des lieux nous invite à privilégier trois directions :

D'une part sur le littoral, plutôt que développer l'attractivité touristique, il s'agit de  maintenir l'attractivité littorale à son niveau actuel et la réguler afin de :

 permettre aux actifs de se loger (à Lorient par exemple on enregistre une hausse des prix de l'immobilier de +15% à Lorient)  et c'est un comble, permettre aussi aux saisonniers de se loger

–  limiter les impacts environnementaux pour notamment éviter la saturation des réseaux d'assainissement, éviter des pressions sur des écosystèmes littoraux fragiles et préserver la ressource en eau.

–  permettre la coexistence de différentes activités économiques : tourisme, agriculture, ostréiculture

Deuxième direction que nous souhaitons porter. Le tourisme étant un secteur économique porteur, si on limite le tourisme littoral il faut développer l'attractivité du Morbihan intérieur. Il offre de belles richesses en termes de patrimoine, de cultures, de paysages. Nous souhaitons déployer la filière touristique aux 4 coins du territoire morbihannais en développant le tourisme de l'Argoat.

Enfin, troisième direction, développer ce précieux secteur économique passe par un tourisme des 4 saisons. Le recrutement des professionnels s'en trouverait facilité par une offre de travail sur plusieurs mois. Et les touristes de proximité à l'année sont bel et bien ceux qui ne craignent ni la pluie ni le crachin breton. Des études montrent qu'avec une fréquentation plus régulière sur l'année, les visiteurs à la journée venant du grand Ouest sont de plus en plus nombreux (ce phénomène appelé excursionnisme a connu une explosion de + 23% et +  13%  ces deux dernières années). Ce tourisme des 4 saisons signifierait aussi tourisme pour tous. Faciliter les séjours pour les enfants, les jeunes morbihannais et leur famille, pour les personnes en situation de handicap sont autant de pistes pour une ouverture prolongée des établissements.

A l'avenir, nous souhaitons que ce tourisme des 4 saisons, d'Armor et d'Argoat, réponde aux impératifs de protection de la biodiversité et de limitation du réchauffement climatique. D'ailleurs cette préoccupation environnementale est  partagée par 88% de voyageurs français qui se disent prêts à agir en faveur de l'environnement et 56% de ces mêmes voyageurs sont prêts à payer plus cher pour une destination écologique. Nombreux sont les visiteurs en quête de sens qui se nourrissent au plus près des circuits courts, qui arrivent en train, réclament à tout va des pistes cyclables, qui cherchent du fluvial et qui s'éloignent des destinations urbaines.

A l'avenir, nous souhaitons que l’action de notre collectivité porte sur l’amélioration des critères de durabilité, pour promouvoir un tourisme écoresponsable et solidaire.

Partagez-vous ces objectifs Monsieur le Président ?

Je vous remercie.

Rozenn Métayer

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK